langue : USA-UK Français Japanese Espana China

Allongement: les risques

Généralités
Les risques ne sont pas négligeables car il s'agit d'une opération lourde et fonctionnelle et non un 'resurfaçage' du tissus sous-cutané comme dans la chirurgie esthétique traditionnelle. Suivant la raison de l'allongement, ils peuvent un peu différer, notamment dans les allongements unilatéraux, bilatéraux pour nanisme ou esthétique. Les implications ou risques psychologiques ne sont pas à sous-estimer.

Les Risques des allongements :

Une recherche approfondie du patient est souhaitable. Des explications complètes et un consentement informé permettront de savoir exactement les risques encourus, qui sont au plus faibles dans la pratique du Dr Guichet, car c’est lui qui a développé cette technique, créant de nouveaux standards de qualité. Les allongements par clous exposent moins aux complications que les fixateurs externes, mais il est cependant nécessaire de préciser les risques traditionnels principaux:

  • Douleur, constante, mais plus faible que pour les fixateurs externes, pour ceux qui en ont eu avant
  • Infectieux (rares avec les clous, notamment fémoraux)
  • Raideurs articulaires
  • Musculaires, rendant nécessaire une bonne préparation
  • Ossification précoce ou absente
  • Fracture osseuse ou du matériel
  • Paralysie (non encore observée dans les statistiques fémorales du Dr Guichet)
  • Vasculaires, cutanés, perte de poids, dépression psychologique, etc.
  • Perturbation professionnelle pouvant être importante, bien moindre que par fixateur externe
  • A ce jour, dans les allongements fémoraux dans la pratique du Dr Guichet, pas d’infection osseuse (ostéite, ostéomyélite), ni raideurs ou paralysie.

    Unilatéral
    Bilatéral - nanisme
    Bilatéral à visée esthétique
    Les risques psychologiques