langue : USA-UK Français Japanese Espana China

Nanisme

Equilibré, dit 'harmonieux'

Les membres sont proportionnés au tronc (ex. syndrome de Turner (modification chromosomiques): la personne est petite mais bien proportionnée.

Déséquilibré, dit 'dysharmonieux'

Les membres sont proportionnellement plus petits que le tronc. Assise, la personne paraitra de taille normale, mais debout, elle est petite. Il s'agit de patients porteurs d'anomalies chromosomiques de type 'achondroplasie', hypochondroplasie', 'dyschondroplasie', etc. Le traitement consiste, après évaluation, à corriger en premier les articulations, si elles présentent des problèmes, puis à réaliser des allongements des os des membres (cuisse, jambe et humérus en fonction des besoins).

CORRECTIONS ARTICULAIRES

Les articulations qui présentent un défaut de couverture du bassin doivent être couvertes mieux pour éviter une luxation de hanche. ésentent un défaut d’orientation des articulations peuvent être réorientées.

Figures ci-contre : Déformation typique des hanches avec anomalie de torsion antérieure de la hanche (40°) de varus (40°), de flexum (40°). Une correction dans les 3 plans de l’espace peut-être réalisée avant l’allongement.

ALLONGEMENT OSSEUX

L’allongement peut alors être réalisé, préférablement avec un système interne à l’os (clou d’allongement de type Albizzia), ou par fixateur externe.

Figures ci-contre : Patiente achondroplase ayant bénéficié d’un allongement par fixateur externe de 10 cm sur les tibias, puis par clou Albizzia de 16 cm au niveau des fémurs

Figure ci-contre : Patiente achondroplase ayant bénéficié d’un allongement de 12 cm sur les tibias (taille initiale 1.14 m) par fixateur externe, puis des fémurs par clou Albizzia. Elle a gagné 12 cm sur les fémurs .

Figure ci-contre : Patient achondroplase ayant bénéficié de 6 fixateurs externes (fémurs + tibias + humérus), avec un gain de taille de 16 cm. Il a bénéficié d’un clou Albizzia bilatéral des fémurs, permettant un gain supplémentaire de 10 cm. Il a également bénéficié d’un clou huméral bilatéral avec un gain de 6 cm.