langue : USA-UK Français Japanese Espana China

Genu Varum et Genu Valgum

Genu Varum

Les jambes sont en forme de 'O'.

A genu varum léger n'est pas mauvais (les footballers ont tous des genu varum, ce qui permet un meilleur centre de gravité à la course). Le risque d'arthrose est plus lié à la qualité de l'os et du cartilage (histoire familaile d'arthrose dégénérative) qu'au genu varum en lui-même.

L'axe des jambes change pendant la croissance d'un fort genu varum à la naissance, à un genu valgum modéré, avant de se normaliser aux valeurs adultes vers l'âge de 6 ans.

Les corrections peuvent être réalisées progressivement avec des fixateurs externes ou en une fois en per-opératoire avec des clous centromédullaires. Peu de chirurgiens pratiquent cette technique de correction d'axe par clous car elle est dure et nécessite un fort Savoir-Faire.

Nous la mettons à disposition de nos patients, même en cas de très forte déformation.

 

 

Figure ci-dessus: Gauche: un adolescent de 16 ans proteur d'une maladie osseuse (dysplasie spondylo-méta-épiphysaire) et d'un fort genu varum des fémurs et tibias. Deux opérations ont pu corriger intégralement la déformation avec des cicatrices minimes (6 mm pour la correction des fémurs). Droite: jeune fille de 16 ans porteuse d'un syndrome de quadruple torsion avec un genu recurvatum et un genu varum. La correction a permis de supprimer son problème (douleurs à la montée des escaliers et au jogging).

Genu Valgum

Les jambes sont en forme de 'X'. Une correction similaire par clou peut être réalisée. Cependant, au niveau du tibia, le risque de mise en tension des nerfs nécessite un Savoir-Faire important pour savoir les limites de correction et éviter des problèmes lors de corrections en une fois.